L’ennui parfait – 10

Beaucoup de choses positives me sont arrivées récemment depuis que je vis à Paris.

Tout d’abord, vivre à Paris est pour moi un rêve qui s’est réalisé. Depuis bien longtemps, je nourrissais l’envie de m’installer dans la capitale avec cette peur indescriptible de ne jamais y parvenir. C’est fait et tous les commentaires des autres sur ce choix me volent au-dessus la tête tant je suis heureuse.

J’ai pu récemment changer de travail – objet d’un article qu’il faut que je rédige tiens. Ce changement a été une grande source de stress pour moi. Finalement, après avoir intégré l’entreprise, je me suis rendue compte que, ce job, je l’aimais bien et que, cette boite, je l’aimais bien aussi. Chose positive que de changer d’environnement, ce nouveau job me permet d’améliorer mes conditions de vie assez radicalement.

Enfin, j’ai rencontré mon amoureux ici. Je l’avais déjà croisé avant de m’installer à Paris mais c’est définitivement cette magnifique ville qui nous a rapproché. Et comment ! Nous nous détestions il y a encore quelques mois.

Au départ, j’ai cru que Paris ne m’aimait pas beaucoup. Un peu comme lorsqu’on goûte un citron la première fois, arriver ici, c’est très sensibilisant, acide, mordant. Tout m’a ému dans cette ville, tout m’a agacé, tout m’a rendue fébrile et en même temps, j’aime tout. Beaucoup de sales moments se sont produits : maladies étranges, un CDI qui n’a rien donné, un autre qui ne me permettait pas de m’autoriser des écarts, des amis qui se font un peu trop mousser etc etc… La solitude parfois. J’ai bien cru que j’allais rentrer à la maison dans ma si belle Normandie,  qui ne me paraissait plus si grise tout à coup. Je me disais  » Tant pis voyons, cette ville n’est pas pour toi et puis voilà. »

Mais finalement, j’en tire du positif de ma première année à Paris, de cette première folle année pleine de rebondissements. J’ai tenu bon face à cette gigantesque capitale. Paris, j’ai appris à l’aimer et à me dire qu’il fallait un petit temps d’adaptation. On dit souvent qu’il faut un an environ pour commencer à véritablement s’intégrer ici. Cela fait justement un an que je vis dans mon bel appartement parisien. Il fallait bien faire un bilan, non ?

Paris, toi et moi, on a pris le temps de se connaitre et aujourd’hui, nous sommes en paix l’une avec l’autre. Paris, je t’aime vraiment. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s